20 juin 2008

Raymond Domenech

Raymond si tu lis ces lignes (j'écris "tu" pour donner un ton convivial et non pas par manque de respect) n'hésite pas à me contacter. Je n'ai pas un budget communication très important et il est essentiellement utilisé à organiser des dégustations, mais je serais très heureux de te compter parmi mes clients, voire comme ambassadeur. Mon passé de manager confronté à l'incompréhension des vautours me permet d'apprécier tes commentaires voire de les savourer. Évidemment, si tu nous rends visite, la présence de ta future épouse (j'espère qu'elle dira oui) est bienvenue. Et pour les vins du mariage...