15 octobre 2008

Saint Jean de Barroux


Le ventoux frais de la montagne, dans une combe fraîche.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire