9 octobre 2008

Vendanges 2008


Laissons travailler Thierry Germain. Ciao l'ami.