6 décembre 2009

Alain Chabanon Campredon 2006


Nez animal avec des notes de violettes. Bouche serrée sur des saveurs de prunelles, de zan, de cacao, d'écorce d'orange, donc construit sur l'amertume. Moi j'aime mais, si vous préférez, utilisez une carafe pour aérer le vin (ou buvez le dans 2 ou 3 ans) et devoilez ainsi les arômes d'amande, de petites fleurs fanées, de baies noires et les saveurs de fruits mûrs : cassis, myrtille et raisins rouges bien mûrs, bien sûr ! Finale cacaotée. 50% syrah 31% mourvèdre 14% grenache 5% carignan. Servir selon votre goût entre 15° et 19° pour accompagner une viande.