26 décembre 2009

Lelièvre et le brin de chèvre, une fable de Jean de Bag-in-Box *.

Contée par Alain de Montmorency.

(même si vous n'aimez pas les fables,
lisez celle-ci, les 2 vins le méritent)

Un lièvre et une biquette, concitoyens d'un mets,
Voilà me direz-vous, bien curieux équipage,
L'un et l'autre à la quête, d'un trait d'union secret,
Qui marierait le goût, à leurs vineux cépages.

Des rives Ligériennes, aux contreforts Lorrains,
Ils puisaient l'un et l'autre, l'expression du terroir,
A chacun son dilemme, dans un choix Cornélien,
Menu Pineau chevrote, lorsque lapine au noir,

Tout Raine qu'elle était, sous son voile troublant,
Dans l'enClos du Tue-Bœuf, elle jouait de ses humeurs.
L'acidité à souhait, viril et conquérant,
Rameutait du sang neuf, à son pis salvateur,

Des reinettes talées, dispersaient leurs messages,
Aux nez d'aventureux amateurs surannés,
Soufflant l'acidité, pour draper les outrages,
De l'irrévérencieux, pourvoyeur des années.


Poursuivant la Moselle, d'infatigables bonds,
Lelièvre se cherchait, un vague cousinage,

Avec le Gris pluriel, timide rubicond,
Indigne paltoquet, d'une saillie sauvage,

L'était du sang des rois, de ceux de la Bourgogne,
Qui teintent sa palette, de couleurs aquarelles,
En saupoudrant des doigts, comme une eau de Cologne,
Du piment d'Espelette, pour un plaisir charnel.

Etrange alexandrin, aux vers dissyllabiques,
Pour juger du chemin, de deux vins atypiques,
Cherchez tel un devin, le compte rendu technique,
Comme sur un parchemin, la vérité biblique...


Joyeuses Fêtes à Tous.

* Plus connu sous le nom de Jean de la Fontaine