31 juillet 2010

Faut-il brûler Laurent Baraou ?

C'est un Marchand donc un intermédiaire parasite voire nuisible.

Il écrit des articles pour la presse et il a co-écrit un livre pour l'éditeur François Bourin.

Il communique les coordonnées directes des vignerons au risque de court-circuiter les cavistes.

Il boit parfois sans modération.

Il est hyperactif.

C'est un pur fainéant.

C'est un intégriste du bio et du nature.

C'est un bordelais copain d'enfance de riches "tradi".

C'est un pote de barbus sans soufre.

Il mange à tous les râteliers.

Il se moque de nous.

Brûlons-le !

Quant à ces féroces cavistes, je le dis, c'est pas pour cafter, mais y font rien qu'à courir dans les vignes de nos campagnes.


J'me marre ! (avec modération)